28 avril 2016

La blouse ... Le blues ... La loose

J'ai bien failli ne jamais vous parler de cet ouvrage. Un peu par honte, par désappointement aussi, par doute, je crois, et par colère sûrement.

En fidèle spectatrice de la saison 1 de Cousu Main, j'ai cédé aux sirènes du recueil de patrons "Les créations de Carmen" et après avoir cousu la jupe droite pour Mademoiselle J (clic clic), j'ai tenté la blouse.

Heureusement, j'ai d'abord fait une toile partielle en taille 44, ce qui correspond à mes mensurations (98 de tour de poitrine). Partielle, parce que j'ai fait des manches courtes et que je n'ai pas monté l'encolure.

A ce stade, force est de constater que le 44 n'est pas approprié car ma carrure est assez large et donc un 46 s'impose. J'ai appris il y a quelques jours grâce à Anne-Sarah du blog Annie Coton, que je ne suis pas standard avec ma largeur d'épaule de 16 cm ! Il paraît que la plupart des femmes font plutôt du 13 cm. Bref !

Forte de ces constatations dimensionnelles, un peu dégoûtée de tailler du 46 quand même, je me saisis d'une jolie viscose imprimée "flamands bleus". La viscose, c'est un peu difficile à travailler, avouons-le, et je ne m'attendais pas à monter l'encolure très facilement. Mais, je suis opiniâtre (et têtue).

Armée de l'erratum disponible sur le blog de Carmen (clic clic), j'ai franchement galéré. Je ne comprends vraiment pas pourquoi les choses sont décrites dans l'ordre suivant (si j'ai compris !) :

1- assembler la patte d'encoulure intérieure endroit de la patte contre envers de la blouse.
2- assembler sur cette même couture la patte d'encolure extérieure endroit de la patte contre endroit de la blouse (3 épaisseurs, donc)
3- je vous passe les détails de montage de la pointe de la patte de boutonnage
4- pour finir par la couture du bord extérieur de la patte et de la sous-patte ... étape très délicate car pour que cela soit esthétique, il convient que les bords repliés se superposent parfaitement.

Bref ! J'ai dû tout découdre ...

A la deuxième tentative, j'ai pris un peu de recul par rapport aux explications :

1- j'ai assemblé la patte d'encolure extérieure endroit de la patte contre endroit de la blouse
2- j'ai assemblé les deux pattes (intérieure et extérieure) endroit contre endroit au niveau du bord extérieur
3- j'ai replié la patte intérieure sur l'intérieur du vêtement et ai piqué tout autour de la patte sur le bord intérieur, c'est à dire côté blouse et non côté col.

Si vous n'y comprenez rien, je ne serai pas surprise. En effet, je pense que les termes descriptifs choisi sont peu appropriés : intérieur, extérieur, dessus, dessous, patte, sous-patte ... Et les illustrations ne sont sans doute pas suffisantes.

Bref, j'ai vaincu l'encolure. Encore que j'aurais préféré un bouton de plus et le premier plus haut ... Encore que je ne suis pas franchement satisfaite du résultat : mon thermocollant est trop épais, ainsi que le tissu blanc utilisé pour la parementure intérieure.

Mais il en faut plus pour me décourager : on s'attaque aux manches. Rien de spécial à mentionner ... Encore qu'elles sont un peu étroites. Je peux quand même les enfiler mais c'était bien la peine de coudre un 46 !




Blouse issue du livre Les Créations de Carmen
taille 46
viscose imprimée "flamands bleus" chez Mondial Tissus

Mais finalement, c'est Monsieur Escargot qui a eu raison de ma velléité de porter cette blouse de la loose : "on dirait un haut de pyjama ..." Vous le percevez, mon désespoir ?

Allez, on sera plus positif dans un prochain billet !



224,7 m



25 avril 2016

Un petit tour en Suède

La principale information de ce billet est éphémère : attention ! le patron de la blouse Stockholm est accessible gratuitement en PDF jusqu'au 4 mai ! En plus, Atelier Scämmit nous propose de participer à un jeu-concours qui récompensera 3 couturières (toutes les informations sont ici).

Alors, évidemment, j'ai téléchargé ... C'est un joli modèle basique, adaptable, facile à coudre ...

Enfin, facile à coudre ... Si si ! Mais en voyant la galerie des premières réalisations sur des jeunes femmes toutes filiformes, mes antennes de couturière aux formes généreuses se sont dressées, traquant  le piège.

Dans cette recherche, j'ai été bien aidée par Mithe qui a aussi bien étudié les photos. Elle parle suédois aux patrons en plus ... Bref, ce billet m'a été salutaire ! Merci Michèle !


Blouse Stockholm de atelier scämmit
taille 44
voile plumetis bleu marine chez Bouillon de Couture




Ayant jeté toute mon énergie dans les modifications du patron, j'ai osé faire des finitions (oui, des finitions, j'insiste) avec des bords à cru. J'ai simplement soutenu les bords (manches, bas du corsage et encolure) d'une simple couture en ton sur ton. Je précise quand même que les coutures sont toutes à l'anglaise !

Bon, il m'a donc fallu modifié le patron :
-1. les pinces poitrine sont abaissées de 2,5 cm (comme d'hab)
-2. les manches sont élargies : +3cm au niveau de l'encolure et 0cm au bas de la manche

Et pour cette version toute légère et printanière, les manches ont été raccourcies de 4 cm.

J'ai un regret : la couture de soutien de l'encolure a tendance à resserrer l'étoffe et l'encolure manque du coup de souplesse. Je devrais la reprendre en réglant un point un peu plus long.




La prochaine sera certainement en soie, car une fois les adaptations morphologiques acquises, cette blouse est vraiment une valeur sûre. Je crois d'ailleurs que Johanna va engager quelques modifications dans une prochaine version.



Et vous ? Vous laisserez-vous tenter ? A bientôt, chères lectrices !




224,7 m

21 avril 2016

PAMela, rose comme un PAMplemousse, tomba en PAMoison devant son nouveau top PAM

Ah ça ! on ne s'ennuie pas quand on écrit un blog ! Ennuie-t-on ses lecteurs, c'est une autre question ... je n'espère pas quand même !

Alors, comme je vous sais  plus intéressées par la couture que par mes tentatives de totaugrammes, voici un nouveau top (le PAM, mais vous l'aurez deviné ...) dans ma penderie.

Je devais vous le présenter pour le défi La Maison Victor de Je t'aime mon loup en mars mais ce mois de l'année a été bien éprouvant ... Vive avril, alors !


Top Pam de La Maison Victor édition1 janvier-février 2016
taille 42
crêpe Nina Ricci du stock

Comme à mon habitude, j'ai abaissé de 2-3 cm les pinces poitrine. Mais, l'ouvrage une fois fini, misère, était immmmmmense ! J'aurais peut-être dû le tailler en 40 mais je trouve que la carrure est impeccable pour mes larges épaules. J'ai donc choisi de rétrécir le corsage en reprenant la couture de dessous de manche et de côté (-0,8cm).
J'ai eu la flemme de raccourcir les manches de 2cm ... Mais je vais sans doute m'y résoudre bientôt ...


Le lien est un peu large à mon goût et la fente assez profonde. Du coup, je porte le lien comme une cravate plutôt qu'un noeud.


Et bien, malgré ces petits déboires, je l'aime bien, ce joli Pam ! La Maison Victor continue de me séduire (d'ailleurs, je vais sans doute commencer une robe Ditte et un tee-shirt Thor ... pour commencer ;-))




La vie est belle ! Je vous embrasse, chères lectrices ! En plus, la coquille a 5 ans aujourd'hui ! 



(générique le plus pourri de l'histoire des séries TV ... désolée ... hihihi !)


224,2 m

19 avril 2016

Un ciel étoilé

Si vous voulez habiller une petite fille de 4 ans et en même temps vous associer à la lutte contre le cancer chez l'enfant, je vous invite à lire ce qui suit ... même si vous n'avez pas de petite fille de 4 ans sous la main mais que cette cause vous touche, lisez aussi ce qui suit, s'il vous plaît.

Il y a quelques semaines, sur Instagram, l'association L'Etoile de Martin relayait l'information de l'organisation d'une vente d'objets faits main au bénéfice de la recherche sur les traitements anti-cancéreux chez l'enfant.

Ni une ni deux, je choisis un merveilleux modèle (très Oscar de la Renta, d'ailleurs ...) Burda Style et décide de le broder de multiples étoiles.





Robe fillette Burda Style 04/2016 modèle 133
taille 4 ans (104 cm)
étamine de lin Joseph bleu ardoise chez Etoffe des Héros

Il s'agit d'une robe toute simple avec de jolies parementures brodées d'un fil argenté à l'encolure, aux manches et autour des poches. J'ai eu un grand plaisir à reprendre mon aiguille à broder. Cela faisait bien longtemps.

Cette robe constitue le lot 315 au prix de 30 euros.

La vente aura lieu le samedi 7 mai 2016 ici (clic clic). Allez les soutenir ! Merci pour les enfants.





bannière EDM




16 avril 2016

Défi Fleuri

Il y a des propositions qui tombent à pic ... De celles qui vous redonnent du punch, l'envie (de faire un ourlet invisible et de faire quelques photos avec ma fille chérie) et le sourire !

Quand Sylvie du blog C de Syle m'a proposé sur Instagram de rejoindre sa galerie sur le thème tendance de l'été fleuri, j'avais abandonné (ou presque) un projet entamé en février et qui alors constituait déjà une deuxième tentative de réalisation d'un top dont le patron avait été acheté il y a plus de deux ans ! ... Oui, j'aime les phrases longues, et alors ?

Autrement dit, Sylvie, tu as sauvé mon corsage !

Voici le projet :


Top Drapé par Paco Peralta

Tout d'abord, un mot sur ce créateur (oui, un homme et ce n'est pas si souvent par ici !) espagnol. J'ai découvert ses modèles par hasard sur Etsy (bcnuniquepatterns) et j'ai été séduite par leur originalité.  J'ai également acquis un patron de robe col boule et un autre de robe à plastron.

A la réception de la pochette patron, c'est la panique ! Il n'y avait pas d'explications ! Heureusement, Paco répond aux mails et m'a aussitôt aiguillée vers son blog, qui regorge de conseils, de techniques et de pas-à-pas. 
Autre surprise à l'ouverture de la pochette : le patron est ma-nu-scrit !!! Oui oui ! les lignes sont tracées au crayon à papier sur un papier calque de belle qualité et les indications manuscrites, en anglais et en espagnol. Je n'avais jamais vu ça ! C'est dire le soin apporté à ce modèle par son designer !



Pour réaliser ce joli top, j'ai choisi un imprimé magnifique (c'est mon point de vue et je le partage, comme dirait Raymond Barre), mais un tissu très très glissant, fuyant, sauvage, indiscipliné, mal élevé, quoi !


Allez, je vous montre :



Top Drapé bcn-unique designer patterns (Paco Peralta)
taille XL
satin de polyester fleuri chez Mondial Tissus

J'aurais pu me contenter de la taille L. Avec le XL, je n'ai pas besoin de défaire la fermeture à glissière invisible du dos que voici.



Mais je suis quand même fière d'avoir éduqué ce satin récalcitrant. D'ailleurs, je vous invite à exploiter les excellents conseils de Anne-Sarah du blog Annie Coton. Et puis, j'ai appris une nouvelle technique pour assembler la pointe de l'empiècement devant dans le creux du devant ... petite pause rédactionnelle ici pour vous laisser le temps de visualiser ... grâce au billet du designer himself ici. Je ne me lasse pas d'admirer les finitions si délicates de ce couturier !


Sylvie voulait une photo sur fond blanc ... Je devrais peut-être cesser de refouler les artisans qui sonnent à ma porte pour me proposer de nettoyer mes murs !  J'ai honte, là !



Interf*ra n'a qu'à bien se tenir aujourd'hui ! Livraison gracieuse de fleurs en pagaille par ici ou sur Instagram avec le hashtag #ledefifleuri ! J'y vais de ce pas ! Merci beaucoup, Sylvie !



228,47 m






14 avril 2016

La pose du biais à cheval sur une encolure en V

Pour coudre la Madone de Marie, j'ai un peu modifié la finition du col V. Comme promis, je vous livre ici, de façon très illustrée et aussi claire que possible mon mode opératoire ...

Cette technique (il en existe certainement d'autres mais je n'ai pas vraiment cherché) est applicable quelle que soit la largeur du biais et l'angle du V.

Il faut imaginer que vous avez déjà épinglé ou même cousu une partie du biais sur l'encolure pour finir par la pointe du V.


Vous aurez besoin d'une règle et d'un stylo effaçable à la chaleur (Frixion) ou de tout autre craie textile. Mon tissu principal étant foncé, j'utilise aussi un crayon blanc. Bon, je ne cite ni les ciseaux, ni les épingles, ni le fil, ni la MAC ... Je ne vais quand même pas tout vous dire ! ;-)


Marquez l'axe de symétrie à la pointe du décolleté en V sur l'endroit de votre tissu. Prolongez bien cette ligne pour qu'elle reste visible à l'étape suivante.


Epinglez un côté du biais, endroit contre endroit. Marquez sur le biais déplié la ligne de symétrie dans le prolongement de celle que vous avez tracée à l'étape précédente.


Piquez le biais dans le creux du pli jusqu'à cette ligne. Faire quelques points d'arrêt.


Procédez de la même manière avec l'autre côté. Avant de piquer, prenez garde de replier le premier bout de biais afin d'éviter de coudre ensemble les deux extrémités de biais.


Retournez l'ouvrage envers du tissu vers vous après avoir rabattu un des côtés du biais vers le haut. Avec une épingle, marquez la pointe du V et laissez une croix au feutre effaçable sur le biais à cet endroit.


Vous obtenez ceci après avoir fait de même en symétrie.



Repliez envers contre envers le tissu du corsage au niveau de la pointe de sorte l'on puisse coudre deux épaisseurs de biais et que le biais ! Pour guider la couture, vous pouvez tracer une ligne entre la pointe du col et une des croix de l'étape précédente. Faites des points d'arrêt à chaque extrémité de cette couture.



Avant de retourner l'ouvrage, cranter la pointe de l'encolure, jusqu'à 1 ou 2 mm du V.



Résultat prometteur et encourageant sur l'endroit et sur l'envers ... Allez, courage !


Marquez maintenant sur l'envers du tissu la ligne de symétrie du col.


Avec chaque extrémité du biais replié vers l'intérieur, prolongez cette ligne sur le biais.


Par transparence, on peut reproduire cette ligne sur l'envers du biais. Sinon, vous pouvez utiliser une épingle pour repérer son positionnement précis avant de la tracer. Positionnez les deux extrémités de biais endroit contre endroit et dépliées en faisant correspondre ces lignes.


Piquez le long de la ligne avec des points d'arrêt à chaque extrémité, comme d'hab.


Recoupez l'excédent de biais à un petit centimètre des piqures. Repliez le biais dans sa position finale.


On pourrait directement passer à l'étape suivante mais je trouve ces petites pointes disgracieuses et ce n'était pas la peine de se donner autant de mal jusqu'ici pour les laisser en place ...


Quatre coups de ciseaux depuis la pointe du V suffisent pour les faire disparaître.


Et voilà le résultat après avoir piqué sur l'endroit de l'ouvrage le long du biais : une pointe fine sans épaisseur.


Vous pouvez être fière de vous ... et si vous l'êtes, je le suis aussi !



227,48m